La prospective se démocratise mais que sert-elle ?

Des schémas directeurs aux plans d’aménagement, la prospective est rentrée dans les normes de l’action administrative. Théoriquement destinée à proposer des plans d’action pour affronter l’incertitude de l’avenir de manière plus sereine, dans la pratique, les exercices de prospective se révèlent fréquemment être des exercices éphémères et sans suite. Ils agiraient en réalité comme des leviers de justification des entités administratives nouvellement formées et ayant besoin d’asseoir leur légitimité face des collectivités plus anciennes.

A lire sur Urbis

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales