Les Français et Nicolas Sarkozy / Sondage ELABE pour BFMTV

63% des Français interrogés ne regrettent pas Nicolas Sarkozy comme Président de la République.

Par rapport à un précédent sondage publié par BFMTV en octobre 2013, la proportion de Français interrogés affirmant ne pas regretter Nicolas Sarkozy comme Président de la République progresse de 9 points. A l’inverse, 31% des sondés (-9) regrettent l’ancien chef de l’Etat.

Tous camps politiques confondus, seuls les sympathisants les sympathisants de la droite et du centre regrettent majoritairement Nicolas Sarkozy comme Président de la République. Cette majorité s’avère toutefois particulièrement tenue (52% contre 47% ne le regrettant pas), du fait que les sympathisants du MoDem (12% de regret) et de l’UDI (33%) expriment une vision diamétralement opposée à celle des sympathisants LR (70%). De l’autre côté de l’échiquier politique, l’opposition à Nicolas Sarkozy s’avère extrêmement vive : 86% des sympathisants de gauche (dont 88% au PS) répondent ne pas regretter Nicolas Sarkozy comme Président de la République. Notons enfin que si 40% des sympathisants du Front national affirment regretter l’ancien chef de l’Etat, ils sont 56% à exprimer une opinion contraire.

 Pour plus de sept Français interrogés sur dix, Nicolas Sarkozy « est avant tout animé par l’esprit de revanche » et « a fait son temps ».

Les sondés s’avèrent particulièrement critiques à l’égard de Nicolas Sarkozy. Invités à se prononcer sur une série de traits d’image, une majorité de personnes interrogées se positionnent systématiquement sur le versant négatif des propositions qui leur ont été faites. 73% perçoivent ainsi Nicolas Sarkozy comme étant tout animé par l’esprit de revanche, plutôt que porteur d’un vrai projet pour la France (15%). De même, 72% estiment qu’il a fait son temps, seuls 18% affirmant qu’il a un avenir en politique. Par ailleurs, 70% estiment qu’il divise les Français (contre 17% qu’il les rassemble) et une même proportion considère que Nicolas Sarkozy propose toujours les mêmes solutions plutôt que des idées nouvelles (17%). Enfin et alors que 69% estiment qu’ils ne sait pas reconnaître ses erreurs, 64% des personnes interrogées considèrent que Nicolas Sarkozy est plutôt un handicap pour la droite, contre 25% le percevant comme un atout.

C’est auprès des sympathisants LR que l’ancien chef de l’Etat enregistre ses meilleurs résultats. Toutefois, ceux-ci apparaissent très partagés à son sujet. A titre d’exemple, seule une courte majorité (53%) estime que Nicolas Sarkozy est un atout pour la droite. Il s’agit du seul item positif fédérant une majorité absolue de réponses en provenance des sympathisants LR.

Télécharger ici : Les Français et Nicolas Sarkozy / Sondage ELABE pour BFM TV

Partager cet article

Tags

,

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales